Notre relation au monde végétal

« Toute l’énergie accumulée dans la plante lui vient du soleil, et toute l’énergie humaine provient de la conjugaison de l’alimentation et de la respiration, donc, à l’origine, de la plante. Ainsi, la chlorophylle est le cordon ombilical par lequel nous recevons l’énergie solaire, unique soutien de notre existence, comme le fœtus ne reçoit de force que par sa mère. Notion banale, certes, mais qu’il conviendrait d’avoir sans cesse à l’esprit, pour nous souvenir de cette interdépendance des règnes de la nature, afin de ne nous sentir jamais qu’une petite cellule au sein de l’Être infini qui t’a donné ton sourire, ce sourire dans la forêt qui est le sourire de la respiration divine. » (Docteur Francis Lefebure)
La respiration rappelle à notre mémoire notre lien étroit avec le monde végétal : nous ne pourrions respirer, et donc vivre sans lui. Le monde végétal nourrit notre corps physique, le soigne grâce aux propriétés curatives de certaines plantes, mais il nourrit aussi notre corps énergétique.

Le Chamanisme de lumière

Jadis, le chamanisme nord-européen et polaire se divisait en deux classes principales, les chamans lumineux et les chamans guérisseurs. Les ethnologues et les médecins du siècle précédent ont étudié le chamanisme de guérison, mais le caractère lumineux du chamanisme d'autrefois a peu à peu disparu. Le phosphénisme, science de la lumière invisible, m'a permis de le redécouvrir et d'en partager la connaissance avec vous au travers de la Naturophénologie.
Le chamanisme de guérison s’intéresse donc aux propriétés curatives des végétaux (certains médecins considèrent les chamans guérisseurs comme les premiers « médecins » avant l’apparition du terme « médecine »). En plus, les chamans guérisseurs utilisent des préparations de plantes pour faire voyager leur esprit.
Les chamans lumineux se relient aux énergies de la Nature, et leur esprit voyage porté par les rythmes et la lumière. Tous les êtres sont dotés d’énergie, de vibrations, et l’énergie est un moyen de communication, un outil de connaissance. L’énergie nous permet d’appréhender l’intangible, l’invisible en soi et autour de soi. Sans la clef « énergie », le monde surnaturel fait figure d’affabulations et les paroles des initiés passent pour des métaphores, alors que les phénomènes décrits sont bien réels, vécus d’un point de vue sensoriel et sous forme d’états de conscience.

Les lumières et les rythmes naturels

En Naturophénologie, nous bénéficions de l’usage multiple des fascinantes lumières naturelles : reflets du Soleil sur l’eau d’une rivière, d’un étang, d’un lac, de la mer ou de l’océan, éclairage solaire à travers le feuillage, flammes d’un feu de bois, contemplation du ciel lumineux, de la Lune, des étoiles, etc.
Le rythme est induit par la musique ou par les éléments de la Nature (bruissement des feuilles au gré du vent, sons produits par les insectes, clapotis de l’eau ou roulement des vagues, chant des oiseaux...).


Panier  

Aucun produit

frais de livraison 0,00 €
Total Commande 0,00 €

Panier
Commander

Catégories